Quelle gestion des ressources minières dans une perspective de prévention des conflits ?

Regards croisés sur la RDCongo et les Philippines

La présente étude aborde la question de savoir comment les ressources minières peuvent être gérées dans une perspective de prévention des conflits.

Elle met d’abord en avant le rôle joué par les institutions étatiques et le type de ressources comme facteurs explicatifs de la prétendue malédiction des ressources naturelles.

Ensuite, elle soutient l’hpothése selon laquelle la décentralisation démocratique de la gestion des ressources naturelles facilite la prévention des conflits.

La troisième et dernière partie de l’étude illustre les propos théoriques des deux précédentes en se penchant sur les cas pratiques de la République Démocratique du Congo et des Philippines.

Par Guillaume Van Parijs, chargé de projets à Justice et Paix.

Commandez par courriel ou au +32 (0) 2 738 08 01. (39 pages, 5€)

partager par email