Étude - Le cri de la terre au Sud-Kivu

L’extractivisme minier en RD Congo: entre espoir et exploitation

Une étude sur l’extractivisme en RD Congo

La République démocratique du Congo, avec ses vastes réserves de ressources végétales et minérales, pourrait aisément prétendre au titre de pays le plus prospère d’Afrique. Pourtant, le pays compte parmi les plus pauvres au monde. Pourquoi un tel paradoxe ?

Cette présente étude trouve ses fondements en juin 2023 : quatre voyageur·euses de Justice & Paix et d’Entraide & Fraternité sont parti·es questionner ce paradoxe sur le terrain de Bukavu et de sa périphérie rurale. Par la rencontre de membres d’ONG locales et de citoyennes et citoyens actif·ves dans ou autour des mines artisanales, ils et elles ont pu prendre le pouls de cette terre meurtrie et comprendre en quoi l’extractivisme minier qui s’y joue est, en réalité, un miroir de la mondialisation.

Comment se déroule l’activité minière au Sud-Kivu ? Qui sont les acteur·rices en présence ? Quel en est l’impact socio-environnemental ? Est-ce que l’agriculture pourrait représenter une alternative viable ? Quelles solutions locales et globales nous devons-nous d’apporter à ce qui se joue là-bas ? Autant de questions auxquelles nous tentons d’apporter des réponses dans ce présent travail.

Cette étude est à commander par ici

Cette étude fait suite à un voyage d’information de quinze jours est organisé au Sud-Kivu en vue de nourrir la future campagne Carême 2024 de l’ONG Entraide et Fraternité, portée conjointement avec la Commission Justice & Paix.

L’Occident a laissé l’Afrique entre les mains des Chinois. Aujourd’hui, le combat, pour nous, Congolais, c’est de nous battre pour que l’État existe. Il faut des personnes éclairées pour ça.

Patient Bagenda, Directeur du CAB Sud-Kivu.

Cette étude dresse un état des lieux de l’activité minière au Sud-Kivu, en RD Congo. Quels systèmes d’exploitation ? Quelles inégalités de genre ? Quels liens entre exploitation minière, conflits et agriculture ? Quel avenir pour les Kivusiens et Kivusiennes vivant de la terre ? Ce document propose également des pistes de solutions politiques et citoyennes pour que notre consommation ne rime pas uniquement avec destruction de l’environnement et exploitation des populations locales. Commandez votre exemplaire !

Commander votre exemplaire

Membre de la presse ?

ou envoyez un email à laure.didier@justicepaix.be, l’autrice ou à martin.dieu@justicepaix.be, notre chargé de communication.