Éduquer au développement : une piste pour contrer la violence au Nord

L’Europe peut être fière de passer bientôt le cap des 65 ans de paix. Mais il va sans dire que « en paix » ne signifie en rien la disparition de la violence et que celle-ci, mutant sans cesse, est toujours omniprésente. Un certain nombre de crises traversées dans nos villes actuellement sont liées au choc entre des cultures qui ne se comprennent pas toujours. Lorsque la mobilité (volontaire ou non) qui caractérise notre époque met en présence le « Nord » et le « Sud » -deux concepts recouvrant eux-mêmes de complexes réalités -, une éducation qui vise à la compréhension de la complexité du monde et à un changement de comportements pourrait-elle constituer un piste pour offrir une base au dialogue ?

partager par email