Éduquer à la paix pour les Grands Lacs : les diasporas comme intermédiaires ?

Depuis deux ans, Justice et Paix s’attelle à étudier les mécanismes de la lutte contre l’impunité et de la réconciliation après un conflit violent. Une des conclusions de ce travail, outre le besoin primordial que justice soit rendue aux victimes et que les auteurs des crimes soient tenus responsables de leurs actes, est la nécessité d’instaurer une paix durable pour permettre à ces processus de réussir .

partager par email