Le Président Fujimori jugé, la lutte contre l’impunité progresse

Le mardi 7 avril 2009, le pouvoir judiciaire péruvien, par l’entremise de la Cour Suprême, a prononcé la condamnation de l’ex-président Fujimori, qui écope de 25 ans de prison ferme. Il a été reconnu comme responsable de crimes contre l’humanité commis pendant la guerre civile qui a fait plus de 70.000 victimes entre 1980 et 2000, une large majorité d’indigènes payant un lourd tribut.

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.