Des diplomates européens et des ONG péruviennes se rencontrent pour protéger les défenseurs des Droits de l’Homme en danger

Ces 9 et 10 novembre 2010, la CIDSE , appuyée par Justice et Paix, organisait à Lima un atelier sur la criminalisation des mouvements sociaux. Une trentaine de participants s’étaient donné rendez-vous au Centre Culturel de l’Université Catholique afin d’examiner les possibilités qu’offre un instrument de l’UE : les Lignes directrices de l’Union européenne pour la protection des défenseurs de Droits de l’Homme .

partager par email