Les grands projets miniers mettent la pression sur les terres aux Philippines

Durant le mandat de l’ancienne Présidente des Philippines (2001-2010), Gloria Macapagal-Arroyo, le gouvernement philippin s’est clairement positionné comme un gouvernement « pro-mines ». Il a fait adopter un « Programme de Revitalisation Minière » et était résolument décidé à attirer de nouveaux investissements étrangers dans le secteur extractif. Cette politique a progressivement soulevé l’inquiétude et la résistance des communautés paysannes et de la société civile philippines. Le pays sera-t-il la proie d’une nouvelle ruée sur les produits miniers ?

partager par email