La construction de la Paix : défis et potentiel d’un concept émergent

La Construction de la Paix (CP) (peacebuilding) est définie de multiples manières, que ce soit par les chercheurs, les décideurs politiques ou les travailleurs de terrain. Adoptée pour la première fois en 1975 par Johan Galtung, elle élargit le sens commun de la paix quant aux principes, priorités et actions qu’elle représente. Elle a apporté une nouvelle perspective sur notre vision de la paix, mettant davantage l’accent sur le besoin d’une structuration des mécanismes de la paix au sein du système, afin que ces derniers puissent être mis en pratique plus efficacement.

Selon cette nouvelle définition, la CP doit chercher à éliminer les causes des conflits armés et développer des alternatives à ceux-ci. Néanmoins, ce n’est qu’après l’utilisation des termes CP en 1992 par Boutros Boutros-Ghali , alors Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), que la CP commence à être couramment utilisée. Le sens de la CP a depuis était retravaillé et développé par les institutions internationales, par des chercheurs de renom, tel que John Paul Lauderach et Luc Reychler , ainsi que par la société civile.

partager par email