Statistiques ethniques et "journalisme" : un cocktail dangereux !

Communiqué

Justice et Paix, Pax Christi et Magma tiennent à exprimer leur consternation à la lecture de l’édition de SudPresse du 25 mai 2016 et de son dossier "781.187 musulmans vivent en Belgique. Découvrez la carte commune par commune."


Si les statistiques dites ethniques posent de nombreux problèmes à la fois méthodologiques et éthiques, force est de constater que l’usage qu’en a fait SudPresse hier, ravive les pires craintes qu’on peut entretenir à leur sujet.

Les "statistiques ethniques" sont indispensables à une meilleure mesure des discriminations à l’emploi, au logement, etc. mais également à la mise en évidence de l’injustice qui préside au financement des cultes en Belgique. Hier, SudPresse a montré que, mises en de mauvaises mains, elles pouvaient également servir, au nom de l’impératif commercial de quelques clics supplémentaires, à attiser les peurs, jouer au marchand d’allumettes sur un baril de poudre et participer à la stigmatisation la plus vile d’une communauté tout entière. Si le contenu des articles s’avère plus nuancé que la mise en page ou les titres tapageurs ne le laissent présumer, les éditeurs de SudPresse ne peuvent ignorer l’effet majoritaire que suscitera leur dispositif obscène.

Nous ne pouvons que nous mettre à la place de nos concitoyens musulmans et ressentir avec eux le choc d’être pointés du doigt, et quasiment livrés à la vindicte populaire, du seul fait d’une foi - avérée ou, au vu des nombreuses incertitudes méthodologiques de l’enquête, supposée. Nous appelons chacun à examiner les possibilités juridiques d’un recours auprès du Conseil de déontologie journalistique pour faire en sorte que cette étape inédite dans l’escalade de l’islamophobie par voie de presse soit la dernière.

Commission Justice et Paix
Pax Christi Wallonie-Bruxelles
MagMA - Magazine Mixité Altérité

partager par email