Notre offre de formations à destination des acteurs sociaux et pastoraux

Décrypter le monde pour mieux connaître son public

Travailler avec des personnes d’origine étrangère amène souvent des questions : D’où viennent-elles ? Pour quelles raisons ont-elles quitté leur pays ? Comment vivent-elles aujourd’hui, avec leur histoire, en Belgique ?

S’il n’est pas possible de connaître l’histoire personnelle de chacun-e, disposer de quelques clés de lecture pour mieux comprendre certains enjeux internationaux permet, sans aucun doute, de connaître davantage son public et, par conséquent, de lui offrir un meilleur accompagnement.

Nos formations à destination des acteurs sociaux et pastoraux visent à amener, de façon interactive, des connaissances et outils pour développer un regard critique sur deux thématiques : les conflits internationaux et les migrations, et être ainsi en mesure de réagir face aux questions qui émergent à la lecture de l’actualité ou lors de sa pratique de terrain.

FORMATIONS 2018 - Décrypter le monde pour mieux connaître son public

Comprendre les conflits internationaux

Les conflits internationaux sont complexes et il n’est pas évident de les comprendre, surtout quand on en entend des analyses bien différentes dans les discours médiatiques, politiques ou les témoignages de personnes les ayant fuis. Pourtant, pour de nombreuses raisons, il est important de s’y intéresser car ils ont des répercussions à différents niveaux au sein de nos sociétés.

Cette formation permet d’acquérir des clés pour décrypter des conflits actuels et du passé ainsi que pour confronter différents points de vue à leur égard. Dans ce but, nous abordons aussi bien des concepts géopolitiques que des outils d’analyse de conflit faciles à s’approprier, et nous les appliquons directement à des cas d’actualité.

Migrations et conflits : de la RD Congo à la Belgique

Pourquoi, comment et où migre-t-on ? En se basant sur des cartes, des chiffres et des exemples précis d’actualité, cette formation apporte des réponses en abordant le phénomène migratoire dans sa globalité et sa complexité. Ensuite, elle approfondit un cas précis : le parcours d’un réfugié de la RD Congo, pays en proie aux conflits armés depuis des dizaines d’années, à la Belgique comme terre d’accueil pour les réfugiés internationaux.

L’objectif de cette formation est de dépasser les stéréotypes et les discours simplistes afin d’acquérir une connaissance plus approfondie d’un enjeu complexe et de mieux accompagner le public issu de l’immigration.

Mémoire et réconciliation : vivre ensemble après un conflit

La mémoire d’un conflit, récent ou non, est cruciale pour envisager la possibilité d’une réconciliation et permettre le vivre ensemble dans une société, que ce soit dans le(s) pays concerné(s) mais également en Belgique où des populations parfois opposées dans un conflit ont migré et sont amenées à se côtoyer.

La mémoire joue également un rôle essentiel dans la prévention des conflits : parler du passé et offrir une reconnaissance aux victimes permet parfois d’éviter que des blessures ne resurgissent trop brutalement.

À travers les exemples de la gestion mémorielle du génocide rwandais et de la guerre civile en Espagne, la formation montre comment des États choisissent de parler du passé et pour quelles raisons. Elle identifie aussi des méthodes pour gérer ce type de situation avec des personnes vivant en Belgique et issues de zones de conflits.

Informations pratiques

À la carte

Ces formations sont organisées à la demande (de ½ journée à 2 jours) et peuvent être dispensées séparément ou de façon complémentaire.

-  Adaptation possible en fonction des besoins et des réalités des participants.
-  Possibilité de construire un parcours de formation personnalisé intégrant d’autres thématiques, en partenariat avec l’association BePax.

Méthodologie

Alternance entre apport de contenus théoriques et activités participatives sur la base d’outils réappropriables. Méthodologie adaptable en fonction des besoins et du public.

Tarifs

-  Groupe, association non financée ou école : 35 €/h de formation.
-  Association reconnue et financée : 70 €/h de formation.

Les associations sous la convention CP 329.02 peuvent demander, sous certaines conditions, le remboursement partiel de la formation au Fond 4S.

Considérant que le coût de nos activités ne doit pas être un frein à la participation, nous vous invitons à nous contacter le cas échéant.

Lieu

Nous nous déplaçons où vous le souhaitez mais les formations peuvent aussi être organisées dans nos locaux à Bruxelles.

Pour réserver une formation ou en savoir plus, contactez-nous par e-mail annabel.maisin@justicepaix.be ou par téléphone au 02/896 95 00.
partager par email