Trajectoires vers le bien commun

Boussole éthique pour toute décision politique, économique et citoyenne

Quelles sont les différentes facettes du « bien commun » ? D’où vient cette notion ? Quels sont les engagements que suppose sa mise en œuvre ? Cette étude a pour objectif d’accompagner les citoyens, les responsables politiques et les décideurs d’entreprises dans leurs décisions, afin que ceux-ci prennent en considération un certain nombre de points d’attention qui relèvent du bien commun.

Thème  : Actions citoyennes ; Acteurs économiques ; Droits humains ; Démocratie ; Justice sociale ; Responsabilité du consommateur ; Ressources naturelles
Auteur  : Sous la coordination de Valéry Witsel
Nombre de pages : 40 p.
Éditeur : Commission Justice et Paix
Année : 2018
Prix : 5 €

Description

« Les pauvres manquent de volonté pour s’en sortir », « les migrants ne font aucun effort pour s’intégrer dans la société », « chacun ou chacune est responsable de son propre bonheur », toutes ces formules courantes reposent sur l’idée reçue que les êtres humains peuvent se réaliser seuls, comme si le bonheur relevait avant tout de la sphère individuelle et que chacun ou chacune avait le sort qu’il méritait.

La coopération et l’entraide sont pourtant indispensables à l’harmonie et au bien-être des membres d’une société. Face à cette idéologie qui encourage la poursuite des intérêts individuels au détriment des valeurs de solidarité, La Commission Justice et Paix et les membres de son groupe de travail sur les enjeux économiques et sociaux EthEcoPol ont souhaité mener une réflexion sur le « bien commun », convaincus de la nécessité de promouvoir un certain nombre de valeurs communes pour relever les nombreux enjeux éthiques et politiques contemporains.

Cette étude, née de ce questionnement collectif, a pour objectif d’accompagner les citoyens, les responsables politiques et les décideurs d’entreprises dans leurs décisions, afin que ceux-ci prennent en considération un certain nombre de points d’attention qui relèvent du bien commun. A cet égard, la grille de critères de décision proposée dans cet essai, avec des questions ciblées à destination des lecteurs, constituent une boussole éthique que chaque personne peut s’approprier, en prévision de tout choix qui a une portée sociétale. Pour un citoyen, cette décision peut porter sur un engagement politique, un choix de consommation ou une façon de construire sa relation avec les autres membres de la société. Pour un décideur politique, il peut s’agir du vote d’une loi, de la constitution d’un programme politique ou de la façon d’intégrer les citoyens dans les processus de décisions. Enfin, pour un responsable d’entreprise, les décisions peuvent par exemple relever des finalités de l’entreprise, de la conception et ou de la provenance des produits vendus ou de l’organisation du travail.

Mais qu’entend-on par bien commun ? D’où vient cette notion ? Quels sont les compromis que suppose sa mise en œuvre ? Dans la première partie de cette étude, nous nous sommes attachés à répondre à ces questions en mettant en lumière le fait que le bien commun concerne tout l’être humain (dans toutes ses dimensions) et tous les êtres humains. Dans un deuxième temps, il nous est apparu nécessaire d’expliquer en quoi la recherche du bien commun était indissociable de la poursuite de la justice sociale, de la protection de l’environnement et de la démocratie.

Ces différentes exigences éthiques n’épuisent pas toutes les dimensions du bien commun, mais celles-ci constituent toutefois un champ d’action, un horizon idéal dont la mise en pratique peut varier, selon les contextes de décision. Reste à chaque personne ou à chaque groupe à le transposer à sa propre situation…

Bonne lecture !

Table des Matières

INTRODUCTION

BOUSSOLE ETHIQUE POUR LE BIEN COMMUN (feuillet détachable)

Chapitre 1 : Le bien commun

Chapitre 2 : Bien commun et justice sociale

Chapitre 3 : Bien commun et environnement

Chapitre 4 : Bien commun et démocratie

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

partager par email