Les élections en RD Congo 2016 : une année clé pour la démocratie

Communiqué - 7 janvier 2016

Le 14 janvier à Louvain-la-Neuve la parlementaire européenne Marie Arena, Sabine Kakunga (CNCD – 11.11.11) ainsi que François Polet (ULG, CETRI) se retrouvent pour débattre des enjeux démocratiques et électoraux en République Démocratique du Congo.

Conférence « RD Congo : un État de droit ? Enjeux et défis multiples »

En cette année 2016 qui sera marquée par les élections présidentielles en RD.Congo, la Commission Justice et Paix, en collaboration avec Missio, le CNCD -11.11.11, le CETRI et Louvain Coopération, souhaitent attirer l’attention du monde politique et académique, des média et de la société civile, ainsi qu’informer tout citoyen, sur les enjeux concernant ce tournant électoral crucial pour l’avenir des populations en Afrique centrale.

Contact presse : Santiago Fischer - 0478/79 32 94 - santiago.fischer@justicepaix.be
Infos pratiques de la conférence : jeudi 14 janvier 2016, de 19h à 21h. Auditoire Agora 14, premier étage. Place Agora n°19, Louvain-la-Neuve.

Contexte

À l’Est de la RD Congo, le Burundi connaît une recrudescence des violences liées à la réélection inconstitutionnelle du président Nkurunziza. Kabila serait-il tenté de suivre son homologue burundais et se proposer pour un troisième mandat ? Malgré la tentative de contournerle principe constitutionnel d’alternance démocratique, bloquée par la pression populaire et celle de la communauté internationale, le gouvernement congolais a finalement publié le calendrier électoral : la machine est lancée.
Une machine bien complexe pourtant, entre décentralisation, scrutins multiples, échéances qui s’approchent, questions de sécurisation, de transparence et de financement de l’exercice démocratique… les défis sont nombreux !

Cette conférence est organisée à l’initiative de la commission régionale Justice et Paix du Brabant Wallon, un groupe de citoyens issus de la diaspora congolaise et actifs autour des enjeux liée à la démocratisation en RD Congo. Ces volontaires de Justice et Paix souhaitent interroger la communauté internationale, la société civile et le monde académique sur les enjeux liés au tournant électoral : quelle est la situation de l’opposition au Congo ? Quel est le positionnement de la société civile ? Quel engagement des institutions européennes en appui au bon déroulement de ce processus ?

Ils appellent aussi la communauté congolaise en Belgique à se mobiliser pour la démocratie. Ils auront en effet avec la possibilité de participer, pour la première fois, au vote depuis l’étranger.

Pour aller plus loin :

partager par email