Oublier ou se souvenir ? Comment se réconcilier ?

Comment les différents acteurs d’une société : le politique, la société civile, les citoyens, les médias peuvent-ils contribuer à la construction d’une société démocratique qui ne reproduise plus les conditions d’un retour à la violence ? Au lendemain d’un conflit, tout pays doit se situer par rapport à son passé pour construire son futur.

Cette analyse, alimentée par les recherches de Valérie Rosoux, Professeur à l’UCL/Relations Internationales, est non seulement une clef de lecture pour comprendre les conflits passés et actuels, mais aussi une piste d’action : un travail de mémoire, partagé et non synonyme de vengeance, peut servir de base à une réconciliation nationale véritable et solide. 2006-Oubliersouvenir-analyse.pdf

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.