Faire parler de la violence

Un des enjeux de la non-violence se situe sur le terrain de l’identification de la violence elle-même.

Identifier c’est dire, comprendre avant de réagir. Dire ce qui me fait violence . Comprendre la violence chez l’autre mais aussi chez moi. Réagir face à elle de manière telle que le processus violent ne se reproduise pas. En ce sens, cette démarche de fond du « voir-juger-agir » peut être considérée comme non violente avec toute la force de conviction qu’elle implique. 2007AnalyseFaireparlerdelaviolence.pdf

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.