Chiapas : état des lieux vingt ans après le soulèvement zapatiste

Le 1er janvier 1994, l’Armée zapatiste de libération nationale (Ejército Zapatista de Liberación Nacional, EZLN) se fait connaitre du monde en prenant les armes dans la province du Chiapas, au Mexique. Ces indigènes encagoulés se révoltent contre la pauvreté et l’exclusion sociale dont ils se disent victimes depuis plus de cinq-cents ans. La date de leur soulèvement n’est pas choisie au hasard. C’est ce même jour qu’entre en vigueur l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena). Depuis lors, le mouvement zapatiste s’organise pour résister à la stratégie de contre-insurrection du gouvernement, mais aussi à sa politique néolibérale matérialisée notamment par le « Projet d’intégration et de développement méso-américain ».

Un article de Stefan Reinhold, du groupe Amérique latine de Justice et Paix. Lire l’article sur le site de la Revue Nouvelle Lire partie 1 Lire partie 2 Lire partie 3

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.