Pressions sur les terres. Devenir des agricultures paysannes

Publication

Points de vue du Sud, Alternatives Sud, Vol. XVII - 2010, # 2

La Commission Justice et Paix à le plaisir de vous informer de la parution d’un nouveau numéro d’Alternatives Sud, collection d’ouvrages collectifs coordonnés par le CETRI, élaboré en collaboration avec Entraide et Fraternité.

La crise alimentaire a jeté une lumière crue sur les aberrations du modèle de développement agricole promu dans le Sud. Bien que des récoltes record y soient enregistrées, la faim progresse. Paradoxe tout aussi flagrant, les trois quarts des sous-alimentés sont des ruraux, producteurs eux-mêmes de denrées alimentaires.

Imposés dans des conditions d’inégalités extrêmes - foncières, techniques…-, la libéralisation des marchés agricoles et le retrait concomitant des soutiens publics ont conduit à la marginalisation des petites paysanneries du Sud, dans l’incapacité de faire face à la concurrence mondiale. Les orientations dominantes proposées aujourd’hui reposent sur un modèle de cohabitation harmonieuse entre agricultures paysannes et agrobusiness. Modèle qui de facto fait l’impasse sur les désastreuses conséquences sociales et environnementales de l’intense concurrence pour l’accaparement des sols, des sous-sols et des ressources que se livrent multinationales et autres investisseurs extérieurs.

Les mouvements paysans y opposent l’alternative de la souveraineté alimentaire. Garantie de survie des petites exploitations agricoles – qui représentent 80% des actifs en zones rurales –, elle suppose d’abord et avant tout l’accès à la terre et la maîtrise des ressources naturelles.

Coordination : Laurent Delcourt, chargé d’étude au CETRI - Centre tricontinental (Louvain-la-Neuve, Belgique).

Autres auteurs : experts et activistes d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

- Pour se procurer un exemplaire auprès de Justice et Paix : par email ou au 02 738 08 01
- Prix : 10€

partager par email