Les articulations entre les juridictions nationales et la justice internationale

Complément nécessaire et suffisant ?

Par Maxime Didat (ULB-HEPCUT).

L’auteur, dans la première partie du dossier, passe en revue les mécanismes mis sur pied pour faire en sorte que la Justice soit présente sur la plus grande échelle possible.

Dans la deuxième partie, il compare ces mêmes mécanismes internationaux avec des instruments nationaux existant dans l’un ou l’autre Etat afin de pouvoir conclure si la complénetarité des systèmes est nécessaires et suffisante.

partager par email