Le cas de la République Démocratique du Congo

Le viol comme tactique de guerre

Si le viol est et sera toujours un acte ignoble, cruel et d’une lâcheté sans pareil, et ce peu importe le contexte dans lequel il est commis, il acquiert une nouvelle dimension, l’enfonçant encore plus loin dans la barbarie, lorsqu’il est utilisé comme une tactique réfléchie, planifiée et systématique dans le cadre d’une guerre entre forces armées.

Ciblé sur les populations civiles dans un objectif de terreur et de destruction totale du tissu social, le viol devient alors une tactique de guerre à part entière qu’il est nécessaire de distinguer du viol plus conventionnel relevant du crime de droit commun. Cette analyse s’arrête sur le cas du viol comme tactique de guerre en RD Congo

(7 pages, 89.2 ko)

partager par email