En route contre l’impunité

Argentine

Ce 28 octobre 2007, l’Argentine s’est choisi un nouveau chef de l’État. Christina Kirchner succède à son mari dès le premier tour des élections avec plus de 43% des suffrages. Elle devance largement sa principale concurrente Elisa Carrio, créditée de seulement 23% des voix.

Un grand défi attend Mme Kirchner au tournant : la lutte contre l’impunité des crimes commis pendant la dictature militaire, qui a vu plus de 30.000 personnes disparaître.

Malgré des avancées significatives pendant le mandat de Nestor Kirchner, les associations de droits de l’Homme maintiennent la pression. Elles veulent que les responsables soient traduits devant la justice, et punis pour leurs actes ignobles perpétrés entre 1976 et 1983.

(5 pages, 88.1 ko)

partager par email