Une parole éthique et théologique

Les relations internationales sont marquées par les jeux et enjeux liés au pouvoir que procurent le nucléaire. La dissuasion nucléaire, chère à la guerre froide, n’aurait n’elle pas disparu ? Bien au contraire, la course aux armements nucléaires existe bel et bien.

Elle conforte les Etats détenteurs, reconnus par le Traité de Non-Prolifération, dans leurs logiques de puissance. Elle permet aussi à des Etats, dits voyous ou plus simplement ayant des prétentions régionale ou géopolitique, de se projeter dans des rapports de force. Au-delà de l’analyse et du discours sur l’équilibre des forces, il nous paraît nécessaire de situer le débat sur le plan de la légitimité éthique de l’usage d’armes de destruction massive . Ce débat éthique inclut aussi un aspect théologique, bien à propos dans nos choix collectifs en matière de sécurité. 2007AnalyseDissuasionnucleaireIBerten.pdf

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.