Pour un Burundi pacifié et démocratique

Un an après la signature du cessez-le-feu entre le Palipehutu-FNL et le gouvernement du Burundi, les ONG burundaises réunies au sein de FORSC et les ONG européennes membres d’EurAc rappellent au gouvernement du Burundi l’importance d’un bon fonctionnement des institutions légitimes, l’instauration d’un dialogue politique apaisé et l’obtention de résultats concrets au service de la population du Burundi. Elles appellent également l’UE et son Représentant Spécial à continuer plus activement une médiation. Bujumbura et Bruxelles, 10 septembre 2007 0910DeclarationconjointeEuracFORSC.pdf

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.