Les creuseurs congolais sacrifiés

Les lois anti-importation de minerais « du sang » coûtent cher aux Kivutiens. Les multinationales se procurent facilement les certificats, pas les creuseurs artisanaux. États-Unis et Europe empochent les bénéfices et bonne conscience.

Justice et Paix est interrogée par Charlotte Maisin, journaliste à la Libre Belgique. Lire l’article Lire la suite

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.