L’UE renonce à la contrainte pour les minerais de sang

L’Union européenne vient de passer à côté de l’opportunité de déclarer la guerre aux minerais de sang. La commission commerce international du parlement européen a validé un projet de loi sur la traçabilité des minerais issus de zones de conflit. Mais le texte qui sera présenté au parlement européen est peu ambitieux et s’appuie sur l’engagement volontaire des entreprises.

« Nous avions trois exigences », explique Santiago Fischer de l’association Justice et Paix. « Nous voulions que la mesure soit obligatoire, qu’elle s’applique à toutes les ressources et à toutes les entreprises. » Finalement, aucune n’a été retenue lors du vote en Commission du commerce international. Malgré l’appui d’une coalition des Verts et des socialistes à Bruxelles, les ONG se sont heurtées à une forte opposition des lobbies et groupes de pression industriels. L’UE renonce à la contrainte dans la lutte contre les minerais de sang [([*Lire aussi:*] – Campagne de Justice et Paix Minerais des conflits. – Articles sur les ressources naturelles)]

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.