L’Europe se dérobe sur les minerais de sang

Depuis une vingtaine d’années, les « minerais de sang », utilisés par l’industrie de l’électronique, alimentent les conflits en Afrique. L’an dernier, le Parlement européen avait voté une proposition pour rendre obligatoire la transparence sur toute la chaîne de production. Les Etats européens ont réduit le texte à néant.

Documents joints

Facebook
Twitter
LinkedIn
Print
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.