L’Amérique latine confiée au secteur privé, une fausse bonne idée ?

De par sa croissance, l’Amérique latine n’aurait plus besoin d’aide au développement classique, selon la Commission européenne. En lieu et place, Bruxelles préfère coopérer en y soutenant le secteur privé.

Un article de Santiago Fischer (Justice et Paix). Lire l’article (partie 1) (partie 2)

Documents joints

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

Dans l'actualité

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter en ligne et recevez une information mensuelle complète.

Engagez-vous à nos côtés !

Inscrivez-vous!

Complétez ce formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous envoyer chaque mois les dernières actualités de Justice et Paix.