La société civile réclame la transparence sur les entreprises soumises au Règlement de l’Union européenne sur l’approvisionnement en minerais (3TG)

Le Règlement de l’UE sur l’approvisionnement responsable en étain, tungstène, tantale et or (3TG) provenant de zones de conflits ou à haut risque est une première étape cruciale vers des chaînes d’approvisionnement exemptes de toute violation des droits humains. Approuvé en 2017, il entrera en vigueur en 2021.

Avant cette date fatidique, les États membres de l’Union européenne (UE) doivent adopter des mesures pour assurer sa mise en œuvre. Toutefois, les premières mesures de mise en œuvre en cours de discussion par les États membres risquent de diluer l’efficacité du Règlement, notamment en dissimulant la liste des entreprises qui y sont soumises. Les organisations de la société civile de toute l’UE appellent donc à la transparence pour garantir que la diligence raisonnable soit effective et que les droits humains protégés.

Le problème actuel est que les États membres semblent adopter une interprétation souple du Règlement et ne semblent pas disposés à publier la liste des entreprises nationales qui y sont soumises. Cela rendra pratiquement impossible pour les membres des Parlements nationaux, les médias, l’industrie en aval et les groupes de la société civile, tant en Europe que dans les pays producteurs, de surveiller le comportement des entreprises et de soulever des "préoccupations étayées", comme le prévoit l’article 11, paragraphe 2 du Règlement.

À ce stade crucial de la mise en œuvre, les organisations de la société civile demandent à leurs gouvernements de s’assurer que leurs mesures d’application incluent la publication de la liste des importateurs nationaux soumis au règlement.

"La dissimulation de la liste des importateurs nationaux créerait également des conditions de concurrence inégales entre les entreprises - le contrôle se concentrerait sur les entreprises déjà connues pour importer des produits comportant des 3TG, négligeant ainsi les entreprises moins connues", critique Gesine Ames du Réseau œcuménique pour l’Afrique centrale (ÖNZ). "La non-publication de la liste des importateurs nationaux rendra pratiquement impossible pour les tiers de soulever des préoccupations fondées", craint Giuseppe Cioffo du Réseau européen pour l’Afrique centrale (EurAc). "La transparence est une condition fondamentale pour une diligence raisonnable efficace.

En vue de la prochaine réunion d’experts des États membres sur le Règlement, nous exhortons les États membres de veiller à ce que la liste des importateurs nationaux soumis au règlement ne soit pas seulement mise à la disposition des autorités compétentes, mais qu’elle soit également publiée chaque année", appelle Cornelia Heydenreich de Germanwatch.

Contact
Giuseppe Cioffo
European Network for Central Africa – EurAc
giuseppe.cioffo eurac-network.org, +32 490 43 76 70

Organisations signataires
1. ActionAid – The Netherlands (The Netherlands)
2. Africa – Europe Faith and Justice Network (AEFJN – Madrid Antenna) (Spain)
3. Association of Ethical Shareholders (Germany)
4. Bread for the World / Brot für die Welt (Germany)
5. Christian Initiative Romero (Germany)
6. Commission Justice & Paix (Belgium)
7. Diakonia (Sweden)
8. DKA Austria – Hilfswerk der Katholischen Jungschar (Austria)
9. Ecumenical Network for Central Africa (Germany)
10. Eine Welt Zentrum Herne (Germany)
11. Entraide & Fraternité (Belgium)
12. European Network for Central Africa – EurAc
13. Fairtrade Lëtzebuerg (Luxembourg)
14. FOCSIV - Federazione degli Organismi Cristiani Servizio Internazionale Volontario (Italy)
15. Fondazione MAGIS (Italy)
16. Fundación Alboan (Spain)
17. GegenStrömung – Institut für Ökologie und Aktions-Ethnologie (INFOE e.V.) (Germany)
18. Germanwatch (Germany)
19. Good Shepherd International Foundation (Italy)
20. Justicia i Pau Barcelona (Spain)
21. Norwegian Church Aid (Norway)
22. PAX NL (The Netherlands)
23. PMU (Sweden)
24. PowerShift e.V. (Germany)
25. REDES - Red de Entidades para el Desarrollo Solidario (Spain)
26. Solidaritat Castelldefels Kasando (Spain)
27. SOMO (The Netherlands)
28. Swedwatch (Sweden)
29. WEED (Germany)

partager par email