Un·e collaborateur·trice – Responsable Afrique centrale et prévention des conflits (ACS) (9 mois – renouvelable)

Description de l’association

Justice et Paix est une ONG et une organisation d’éducation permanente belge qui conscientise et interpelle les citoyen·ne·s, les acteurs éducatifs et les responsables politiques sur les questions de conflits, de démocratie et d’environnement. Justice et Paix encourage ces protagonistes à « comprendre pour mieux agir » pour la paix et la justice, ici et ailleurs.

L’objet de son travail est de développer une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société, sur base notamment des méthodologies de l’éducation permanente et de l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire, à travers l’analyse, la sensibilisation, les formations et le plaidoyer politique. Pour plus d’informations, voir www.justicepaix.be.

Tâches

Dans le cadre de sa mission de responsable de l’Afrique centrale, il/elle développera le positionnement politique de l’association sur la région des Grands Lacs africains, rédigera des textes courts et longs et assurera des contacts réguliers avec les responsables politiques belges et européens et les partenaires locaux. Il/elle sera en outre amené·e à collaborer aux démarches pédagogiques de l’association.

Par ailleurs, cette personne développera les thèmes d’expertise de CJP : prévention et gestion des conflits / construction de la paix (dont la question de l’exploitation des ressources naturelles et des processus de démocratisation).

Ce travail sera effectué en étroite collaboration avec les responsables du plaidoyer, de la formation et de l’animation de Justice et Paix ainsi qu’avec des groupes de volontaires.

Profil recherché

- Dispose obligatoirement d’un statut ACS (voir http://www.actiris.be/ce/tabid/724/language/fr-BE/Agent-contractuel-subventionne.aspx pour les conditions)
- Diplôme de l’Enseignement Supérieur universitaire ; de type universitaire ou expérience valorisable
- Une expérience dans le secteur associatif est un atout
- Intérêt/connaissance du paysage institutionnel belge et européen, de l’Afrique centrale, avec une capacité à travailler avec des partenaires locaux et une disponibilité à effectuer des missions à l’étranger
- Intérêt/connaissance des thèmes d’expertise de Justice et Paix
- Intérêt pour l’actualité et capacité d’analyse socio-politique
- Capacités d’expression orale, de rédaction et de synthèse
- Capacités de planification et de gestion de projets, par des processus d’éducation permanente et d’éducation au développement
- Capacités d’initiative et de travail en équipe, aisance relationnelle
- Capacités d’animation et de conduite de réunion
- Connaissance active de l’anglais et du néerlandais
- Ouverture à la sensibilité chrétienne de Justice et Paix
- Une souplesse horaire est demandée (l’employé·e peut être amené·e à prester des heures de travail en soirée et le week-end)

Offre

- L’opportunité de mener de nombreux défis avec une équipe dynamique
- Un contrat de remplacement, temps plein, de 9 mois
- Des possibilités de renouvellement du contrat, au sein de l’organisation
- Barème de la Commission Paritaire 329.02, échelon 4.2.
- Conditions ACS obligatoires
- Début de contrat le lundi 17 février 2020

Lieu de travail

208, Chaussée Saint-Pierre – 1040 Bruxelles (Métro Mérode)

Procédure de recrutement

Envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae à info justicepaix.be pour le 19 janvier au plus tard. Les candidatures retenues feront l’objet d’un test écrit le lundi 27 janvier et de deux interviews, les lundis 3 février et 12 février.

Pour plus de renseignements sur la fonction, veuillez prendre contact avec timur.uluc justicepaix.be ou par téléphone au +32 (0)2 896 95 00

partager par email