Pérou

Justice et Paix mène, en Belgique, un travail d’analyse, de plaidoyer politique et de sensibilisation pour lutter contre les injustices vécues par les populations locales victimes des effets négatifs de l’extraction minière au Pérou et tenter de proposer un modèle de développement global juste et soutenable. Ce travail est mené en collaboration permanente avec nos partenaires péruviens. Ainsi qu’avec notre groupe de volontaires Amérique latine, la Plateforme Europe Pérou, la Red EU-LAT et la CIDSE.
Pour voir les actions menées avec la Plateforme Europe Pérou coordonnée par Justice et Paix (11.11.11 et Peru Support Group), rendez-vous sur le site europaperu.org ou sur la page facebook de la PEP

Le Pérou connaît environ 200 conflits sociaux entre l’État, les entreprises et les communautés locales dont la majorité est liée aux méga-projets miniers qui s’implantent dans le pays, grand producteur de minerais au niveau mondial (or, argent, cuivre, etc.). Non-informées et non-consultées sur ces projets, les populations essayent de faire entendre leur voix et reçoivent souvent une réponse répressive de l’État à travers les forces de police et l’armée. Elles subissent aussi les impacts négatifs de ces projets qui transforment entièrement leur mode de vie. L’eau est bien souvent au centre des enjeux, indispensable aux populations mais usurpée par la mine. Le manque d’eau ou sa contamination en métaux lourds et produits chimiques (traitement des minerais) affectent les cultures, l’élevage et la santé des habitants. La présence de la mine suppose des impacts inévitables et durables pour les populations environnantes, qui sont pourtant rarement reconnus.

Ne profitant que peu des retombées économiques de l’exploitation minière, la population rurale reste pauvre dans ce pays où les inégalités sont importantes.

Par son action, Justice et Paix tente de sensibiliser, conscientiser et inciter à s’engager sur cette situation auprès de ses différents publics. A travers des outils pédagogiques et ses formations, Justice et Paix s’adresse aux enseignants de géographie et sciences humaines qui souhaiteraient traiter de la problématique avec leurs élèves. A travers ses analyses, Justice et Paix informe les citoyens. A travers son plaidoyer politique auprès des décideurs belges et européens, Justice et Paix tente de promouvoir le respect des droits humains comme priorité absolue.